FICHE ASSOCIATIVE


France

Association ASSECA
Association Essonne au cœur de l’Afrique
M. FUTY YEKA

De gauche à droite : MM. Nzunga Mbadi, Martin Ekanda et Futy Yeka

Remise du prix 2006 du meilleur défenseur des Droits de l’Homme de «Youth for Human Rights» (France) à Papa Yéka

   

L’ASSECA CELEBRE 10 ANS DE PARTENARIAT
ENTRE L’AFRIQUE ET LA FRANCE

L’ASSECA, l’Association Essonne au cœur de l’Afrique existe depuis 1996. Cette oeuvre humanitaire à but non lucratif, créée par M. FUTY YEKA, maintient son principal objectif qui est l’insertion dans la vie active des personnes en difficultés, en particulier les handicapés et les personnes du troisième âge. L’ASSECA réalise un travail de proximité, sur le terrain, dans l’Essonne (Région parisienne) où elle est domiciliée et en Afrique (Burkina Fasso, R.D. Congo, Sénégal).
Ainsi, l’ASSECA a ouvert, à Matadi, en 2003, une pharmacie sociale, et en 2004, une boutique sociale, managées en toute autonomie par des handicapés physiques. De même, une boutique sociale est gérée par des personnes âgées, depuis 2005, à Brunoy (Essonne). Les produits sont cédés à des prix modestement humanitaires. Au profit de la formation, l’ASSECA équipe en ordinateurs, à Kinshasa, l’ISIPA, l’Institut Supérieur d’Informatique, Programmation et Analyse, fondé par M. Martin EKANDA, Président de l’ISIPA et Président de la fédération congolaise des handicapés. Le même accompagnement s’effectue au Sénégal et au Burkina Fasso.
Ces initiatives sont reconnues et gratifiées du prix 2006 de «meilleur défenseur des droits de l’homme», remis à M. FUTY YEKA, pour l’ASSECA, à Paris, le 25 mars 2006, par la délégation de l’association Youth for Human Rights en France. En octobre 2006, le Président de l’ASSECA était invité à Los Angeles (Etats-Unis), siège de la Youth for Human Rights, pour une série de conférence sur l’insertion sociale.
L’efficacité des activités de l’ASSECA paraît possible grâce au grand cœur et à l’humanisme des partenaires français et congolais comme l’association Emmaüs Libertés dont le fondateur, le Père Henri LEBOUCICAUD, était reçu en octobre 2005 par L’ASSECA-Bas-Congo et le Centre des handicapés de Matadi, Nzo a Nsalasani, chez qui il a apprécié la volonté d’autonomie et de se prendre en charge. L’ASSECA remercie vivement M. Jacques LOCH de l’association Emmaüs Libertés qui supporte le coût du transport d’un conteneur pour les boutiques sociales du Congo, en janvier 2007. De leur côté, les associations ARCHE et SOS ENFANTS offrent un bloc opératoire qui permettra l’hospitalisation des malades handicapés de Matadi et du Bas-Congo, sans être obligés d’aller se faire soigner à 365 km de là, à Kinshasa, la capitale.
Parmi les partenaires ou sympathisants, on peut signaler aussi M. Martin EKANGA, déjà cité, Mme FINEL, Maire adjoint de Brunoy, chargée de l’économie solidaire, M. Marc GALLET de l’AFNET, Association Karibu, La Croix Rouge, Dr Geneviève PROST, Le Secours Catholique, Le Centre Hospitalier Les Forcilles, Radio FPP et Africa TV.
Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, en partenariat avec le Conseil Général de l’Essonne, l’UNESCO (Projet ESB), Restaurant du cœur, Communauté Emmaüs Libertés et Le CRID et afin de clôturer les manifestation de l’année de son 10ème anniversaire, l’ASSECA a organisé, à Brunoy, le 12 novembre 2006, une conférence et des propositions sur le thème : « Les enfants de rues dits sorciers et handicapés en R. D. du Congo. Les principaux intervenants étaient M. Martin EKANDA, et Mme Marie José LALART, Spécialiste de programme à l’UNESCO. Le débat était animé par M. NZUNGA MBADI, Journaliste à Radio Fréquence Paris Plurielle. Le Président EKANDA a insisté sur la nécessité d’introduire l’apprentissage de l’écriture de la braille et du langage des sourds-muet au Congo.
Pour remercier certains de ses nombreux partenaires actifs, L’ASSECA leur a décerné le prix du partenariat, fait des œuvres d’art congolais offertes par l’ASSeca et l’ISIPA En présence de Madame et Monsieur EKANDA, l’honneur est revenu au Président de la Commission formation professionnelle et apprentissage au Conseil Régional de l’Ile de France et Maire adjoint d’Evry, Monsieur Philippe PASCOT, de remettre ce prix aux associations et personnalités ci-après :
-Dr Geneviève PROST de l’association AGIR ABCD
-M. Jean-Marie DIZI de l’association RESTAURANTS DU CŒUR
-Mme Laure FERRET, Chef de service Coopération décentralisée au Conseil Général de l’Essonne
-M. Gilles CARRIER de l’association REVIVRE
-Mme Marie-José LALART, Spécialiste de programme l’UNESCO
-M. Claude ALLAPHILIPPE de l’association SOS ENFANTS
-M. Olivier CHAZY, Président de l’association Emmaüs Libertés et Karibu
-M. Jacques LOCH, Directeur d’Emmaüs Libertés
Cette rencontre culturelle était agrémentée par la dégustation des plats congolais fournis par les Restaurants du cœur et l’ association Revivre et préparés par les mamans de l’ASSECA La manifestation était agrémentée par la prestation talentueuse de la chanteuse burkinabée, Françoise OUEDRAOGO.

NZUNGA MBADI


© 2007  Drépavie tous droits réservés